vendredi 21 juillet 2017

La guérison est en vous ! au point zéro







AU POINT ZÉRO, NOTRE CERVEAU ÉMET DES ONDES SCALAIRES DE GUÉRISON !


L’ Humain est producteur d’énergie scalaire
Les champs scalaires génèrent une énergie semblable à celle constatée dans les hauts lieux telluriques avec tous les bienfaits inhérents à ces endroits recherchés de tous temps, et souvent trouvés intuitivement…
Les plantes, les animaux apprécient cette énergie bienfaisante …
A l’origine les cellules humaines sont remplies d’électricité à charge négative.

Lors des désordres physiologiques et psychologiques qui entraînent des maladies, ces charges diminuent et le corps s’affaiblit.

On peut dire qu’il se remplit d’une charge électrique positive qui est néfaste pour la santé.
Renforcer le corps de l’extérieur par une charge électrique négative aide les processus naturels de rétablissement.
Les toxines, les métaux lourds et les poisons, pénètrent le corps humain et selon le principe de l’attraction des contraires, sont attirés par les cellules humaines à charge négative. 
Ils se fixent sur elles, ils les suffoquent et oppressent leur fonctionnement normal.

Selon « l’électricité qui guérit » tous les processus et réactions biochimiques qui créent les désordres et les maladies, ont leur origine dans les interactions électromagnétiques du corps avec l’environnement.

Quand nous émettons une électricité à charge négative, nous faisons plonger le corps dans un milieu électromagnétique favorable et propice à la guérison et le bien être.
Ce potentiel négatif entre en réaction avec les toxines dans le corps chargées positif, les neutralise et les toxines se décrochent des cellules humaines qui se libèrent par les émonctoires…

Les effets bénéfiques :
- Augmentation de la capacité respiratoire
- Stimulation du fonctionnement des vassaux sanguins
- Stimulation de la bioénergie dans le cerveau
- Augmentation du niveau de l’oxygène dans le sang
- Soulagement des maux de tête, soulagement des douleurs
- Amélioration des réflexes, du sommeil
- Accroissement des capacités de concertation
- Plus de forces face aux facteurs polluants de l’environnement
- Etat de bien être général
Restaure l’ADN.
- Restaure l’énergie des lieux




Toutes les énergies sont trop complexes pour pouvoir être étudiées, même sommairement.

Il fallait toutefois en évoquer certaines, car la Terre génère un champ magnétique altéré par des champs de force. 
Et tout porte à croire que la santé humaine est liée aux paramètres géophysiques par le biais d’énergies qui ont une influence sur notre mental, la structure générale et cellulaire de notre corps, nos cycles de sommeil et de rêve, nos émotions et notre esprit, et peuvent constituer des éléments tendant à modifier l’homme et la vie même sur notre planète.

La Résonance de Schumann


En 1957, le Pr. O.W.Schumann (Université Munich) découvre les Ondes Transversales Magnétiques Terrestres aujourd’hui connues sous le nom d’Ondes de Schumann ou Résonance de Schumann. 
Il s’agit d’un phénomène atmosphérique naturel et permanent qui se propage autour de la Terre sous la forme d’une Onde Radioélectrique
Dans les années 50, Russes et Américains s’intéressent aux travaux de TESLA et se rendent vite compte que de puissantes émissions d’ondes ionisantes ont le pouvoir de modifier le climat. Ils leurs suffit d’activer les Électrons qui composent les différentes couches de l’atmosphère jusqu’à en modifier la densité.

Le système HAARP de modification du climat est déjà là.
Mais ces ondes participent aussi à la régulation de notre horloge interne. 
On sait maintenant qu’il y a une relation harmonique entre la Terre et notre corps-esprit. Le champ isoélectrique de basse fréquence de la Terre, le champ magnétique terrestre et le champ électrostatique de notre corps sont étroitement entrelacés. Ainsi, nos rythmes internes interagissent avec les rythmes externes influençant ainsi notre équilibre, la santé, la concentration mentale, régulant nos horloges internes et agissant sur les schémas Sommeil/Rêve/Eveil/Sécrétion Hormonale. 
Cette vibration naturelle n’est pas une valeur fixe mais fluctue en fonction de la situation géographique, de la foudre, des éruptions solaires, de l’ionisation atmosphérique et des cycles diurnes. 
Elle émet une onde de 7,5 cycles par seconde c’est-à-dire d’une fréquence de 7,5 Hz qui est précisément la fréquence de résonance des structures cérébrales des mammifères dont l’homme fait partie…

Le Réseau Hartman




Hartman est un chercheur allemand qui a mit en évidence un quadrillage électromagnétique naturel terrestre dont les mailles rectangulaires émettent de l’énergie qui s’élève à la verticale. 
L’intersection de ces murs, appelée nœud, peut être extrêmement nocive en cas de perturbations. 
La géobiologie (science occidentale) ou le Feng shui (tradition orientale) utilisent ce réseau de mailles d’énergie tellurique.
Les Celtes choisissaient toujours leurs lieux sacrés en fonction de ce réseau, sans le savoir scientifiquement. 
Plus tard les bâtisseurs de cathédrales ont fait de même. 
À notre époque, des chercheurs font le lien entre ce réseau d’énergie et l’emplacement des pyramides, la région de Stonehenge en Angleterre ou la présence de certains Crop Circles (toujours dans des lieux de concentration au niveau de la grille de Hartman, qui n’est pas uniforme sur la Terre).

Un autre nom mystérieux : Les ondes scalaires

Danysis ; ici un pdf gratuit  


Albert Einstein a reconnu l’existence de cette forme d’énergie et a fait référence à l’énergie Scalaire dans les années 1920. Et Nicolas Tesla est généralement considéré comme le père de l’électromagnétisme scalaire. Cette énergie est appelée aussi « scalaire énergie » ou « point zéro » énergie « Radiant Energy. »
L’univers visible ne représente qu’une petite partie des forces qui s’exercent dans notre cosmos. 
Cette force naturelle cosmique peut s’exercer de manière infinitésimale et constituer une énergie supplémentaire dite surunitaire. 
C’est ce que l’on nomme d’ordinaire l’énergie libre. Ce processus qui permet l’énergie surunitaire peut être réalisé n’importe où, c’est une source d’énergie cosmique infinie.

LE CERVEAU: Émetteur d’ondes scalaires



Le plus extraordinaire est qu’il semble que le corps humain puisse produire lui-même ce genre d’énergies !

Et qu’est-ce que cela donne ? 

Eh bien, c’est peut-être ce qui permet aux guérisseurs ou magnétiseurs d’opérer sans instruments.
Ce serait ce que l’on retrouve dans les transes et les guérisons (par magnétisme) dans certaines pratiques rituelles, dans les états de transe au rythme des tambours chamaniques, ou de la plupart des danses extatiques, des prières religieuses… On pourrait, (qui sait ? ) également détruire le cancer et tous les virus…
Nous notons par exemple :
ce lien particulier habituellement qualifié de « télépathique » et décrit comme une communication extrasensorielle visible surtout entre des êtres liés émotionnellement.

 Ces phénomènes se rapprocheraient de la théorie quantique.


Pour manifester ces ondes scalaires, le corps humain doit produire de l’électricité. C’est de cette manière que l’information voyage dans l’influx nerveux.
Pour produire une onde scalaire le corps humain doit donc amplifier son potentiel électrique.
Il faut essentiellement deux choses : 
Un émetteur et une source d’énergie, tous les nerfs du corps humain aboutissent au cerveau et les deux lobes du cerveau humain deviennent donc les deux antennes émetteur/récepteur qui peuvent produire des ondes scalaires.
L’être humain possède tout ce qu’il faut pour produire des ondes scalaires naturellement, mais il doit apprendre à les contrôler parfaitement pour agir, par exemple, sur la matière à distance !

Déjà en 1974 Jean-Pierre Girard fournissait des preuves de psychokinèse observables  
La pensée ne génère pas automatiquement des ondes scalaires, car l’état d’esprit ordinaire de l’humain ne lui permet pas de contrôler efficacement les ondes produites par son cerveau.
 De plus, la culture propre à notre réalité sociale ajoute des tabous qui limitent et même oblitèrent l’esprit de l’homme occidental.

Il faut s’entraîner : tantrisme, méditation, sciences occultes, yoga…
Dans une séance de guérison (ou pour se guérir soi-même), il est important de se mettre dans un état d’amour au point zéro justement pour que cette énergie circule bien et dans un état de neutralité.
Il faut donc se mettre en état de vision périphérique et non pas en état de vision concentrée, sinon c’est le vouloir qui prend les commandes, en d’autres mots l’énergie du mental.
Le mécanisme de transfert de l’énergie-source vers le cerveau, en passant par la colonne vertébrale, a été modélisé par la physique qui présente de manière originale ceci comme un circuit électronique.
« En réalité, lever une montagne avec le gros orteil est facile » affirme le Bouddha dans le Sadharma Pundarika Sutra.

Comment notre cerveau peut produire des ondes scalaires , tous les nerfs du corps humain aboutissent au cerveau.


              

Les DEUX LOBES DU CERVEAU HUMAIN deviennent les deux antennes émettrices qui peuvent produire des ONDES SCALAIRES.
Un lobe pour produire l’onde horizontale et l’autre lobe pour produire l’onde verticale. Les deux ondes doivent être émises à 180 degrés l’une de l’autre tout en se déplaçant dans un mouvement de spirale.

L’ÉNERGIE SOURCE: Le Prana par les Chakras
Chakras = Dynamos, roues génératrices
Note: Le mot CHAKRAS a été en 2003, enfin accepté dans la langue française.

Circuit électronique du corps humain






Le PRANA pénètre dans le corps par les SIX sens. Il faut donc imaginer ce schéma répété SIX fois et aboutir à la colonne vertébrale dans laquelle monte l’énergie électrique vers le CERVEAU – Émetteur d’ondes E.L.F. en champs d’ONDES SCALAIRES pour ainsi agir sur la MATIÈRE À DISTANCE par la PENSÉE DIRIGÉE, dans un ÉTAT ALTÉRÉ DE CONSCIENCE.
Pour s’alimenter à l’énergie source nécessaire au cerveau il faut « respirer » le PRANA par tous ses sens afin d’actionner ses chakras -dynamos- qui augmenteront la tension électrique des cellules nerveuses du corps et enverront cette énergie vers le cerveau, par la KUNDALINI.
L’être humain est dans un état pré-orgasmique, pas limité à l’aspect génital mais bien SEXUEL dans son intégrité totale.
– – –
Le mot « SEXE »
vient de « SIX »,
en référence aux
SIX
stators-dynamos
appelés
CHAKRAS.
– – –
Chaque chakra agit comme un générateur électrique -dynamo- augmentant une charge d’énergie dans la Kundalini. Le mécanisme de transfert de l’énergie-source vers le cerveau, en passant par la colonne vertébrale, a été modélisé ici par notre collaborateur physicien Robert St-Onge, à l’aide du schéma ci-haut qui est présenté de manière originale comme un circuit électronique. Il y a un circuit semblable pour chaque chakra.
Dans la Tradition, c’est bien connu que les chakras sont des roues qui tournent sur elles-mêmes comme des dynamos qui engendrent de l’énergie, mais aussi permettent de maintenir l’individu en équilibre psychique.

On parle aussi d’Ondes de formes ou Emissions des Formes (EIF) :

http://danysis.blogspot.fr/2014/11/ondes-de-formes.html )




Tout ce qui a une forme dégage de l’énergie, émet une onde qui agit sur l’espace dans lequel elle se propage.
Émanations de la constante spirituelle et matérielle de l’Etre et de l’Univers, les ondes de formes agiraient sur le physique et sur le mental, pouvant même influencer, dans une certaine mesure, les événements. 
Leurs sources en sont diverses (objets, dessins, structures matérielles naturelles ou artificielles, pensées, idées…) et leurs possibilités d’utilisation vastes mais encore floues… (Action sur l’environnement, sur soi-même ou sur autrui, soutien à la chance, à l’amour ou au succès matériel, abandon des mauvaises habitudes, réforme du caractère et développement des capacités intellectuelles ou psychiques de l’individu, neutralisation des ondes nocives…).
Chaque forme semble émettre des ondes car elle déforme le champ d’énergie dans lequel baigne l’univers, créant un EIF ou champ inducteur d’expérience.

De la grande pyramide de Kheops aux cathédrales de l’Europe occidentale, l’architecture sacrée peut également recouvrir des aspects liés aux ondes de formes…
Ainsi des champs hypothétiques contiendraient de l’énergie sans être constitué de matière et seraient même déterminant dans le comportement des êtres vivants, l’esprit ne s’identifie pas avec le cerveau, mais s’étend au-delà de l’organe physique sous la forme d’un champ de perception produit par l’activité cérébrale, il n’y reste pas confiné et constitue un champ sensible qui interagit avec l’environnement.

De nombreux scientifiques s’intéressent à ces domaines de perception mais une minorité de sceptiques très active impose une attitude dogmatique opposée à ces études ce qui est en soi une prise de position totalement antiscientifique.

L’intérêt de la science est au contraire dans l’étude de tous les phénomènes de la nature.



En fait, l’homme est un être complexe, plus électromagnétique que chimique (c’est aussi le cas pour l’univers) et sensible aux champs électromagnétiques naturels et artificiellement provoqués.
Le pont qui relie les résonances du système solaire et les fréquences cérébrales se situe dans l’hélice de l’ADN humain qui s’est structuré dans l’environnement Terrestre.





Les domaines de la science et de la spiritualité, qui sont indissociables et complémentaires, en se réunissant harmonieusement, modifient irréversiblement notre vision et notre compréhension de l’Univers, et cela doit permettre d’accélérer l’ouverture des consciences individuelles et collectives qui devient incontournable et urgente.

Notre ADN est en train de changer car nous sommes tous interconnectés dans les champs morphogénétiques. ce que je guéris en moi va générer un effet sur vous, où que vous soyez, quoi que vous en pensiez… Si vous en êtes conscients et que vous oubliez la peur, vous avez plus de chance d’en récupérer les bénéfices

source: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

















https://www.youtube.com/watch?v=4q-pVtQUH3s



    à bientôt

vendredi 23 juin 2017

La superstition






La superstition est la croyance irraisonnée fondée sur la crainte ou l'ignorance, qui prête un caractère surnaturel ou sacré à certains phénomènes, à certains actes , à certaines paroles.




La superstition est donc une attitude absurde, qui consiste à croire au présage et au fait que certaines choses, objets, animaux, personnes ou pratiques peuvent augurer le bonheur ou le malheur .
Savant mélange de "Dieu"  et du  diable.

Il est des personnes, que l'on appelle "initiées" qui possèdent intelligence, instruction, avec des connaissances concernant la  Force de La Lumière Cosmique, de sa Vibration,  du potentiel s'y afférant, qui font de tout en n'importe quoi.... au cas où , ça peut "servir"...



Etant un fait universel , qui remonte à l’aube des temps, la superstition n’épargne pas la planète.
Elle est connue pour ses héritages culturels superstitieux.
La superstition s’est perpétuée grâce aux coutumes héritées par voie orale et transmises d’une génération à une autre. 
( de Danysis  ;  sans vérification de la véracité)
Les causes sont nombreuses et diverses entre autres : l’analphabétisme et l’ignorance qui demeurent le premier ennemi de l’être humain.

La plupart des gens qui s’adonnent à ces pratiques sont, en principe des illettrés...

Il y en a aussi, qui, par leurs peurs, leur manque de confiance en eux, bien qu'instruits, s'y complaisent en diverses formes de "préventions".
Tel que ;
- mettre des pierres gemmes (cristaux et autres) différentes tous les jours, dans les poches, autour du cou, 
- se vêtir dans la couleur, (qui se rapporte au jour évidemment) 
Se raccrocher à tout, et n'importe quoi , photos diverses (Pierre d'Uruguay  - fleur de Vie) etc... 
Cela n'interviendra en RIEN dans leur manque de confiance en eu-même , doutant aussi par ces pratiques,  de la Force de la Lumière Cosmique en nous.

Où est donc la confiance en l'Amour Cosmique... ? la connaissance intelligente ? 

Il est à considérer que les talismans,les pentacles, les sceaux etc,  ont , toute fois, une onde de forme .
Reste a savoir  ce que cette onde attire ou repousse ... réellement... et comment.

 
Talismans




Un exemple de superstition 

Mettre une paire de ciseaux , ouverte, dans un tiroir , les pointes des lames face à l'ouverture ... 
protège (qui ? l’intérieur du tiroir ? ...) 
- de quoi exactement ? 
- de certaines "mauvaises" forces, (lesquelles ? ).


Pensez-vous qu'une entité, quel que soit son niveau , coques, larves, bas astral et autres, soient dans la stupide ignorance de ce qui serait, comme là, dans un tiroir ? se faire dégager par ce système ? ou un être humain qui ouvre le tiroir se ferait piquer son aura... et en courant partirait ?

Je vous laisse y méditer...
sur ces croyances du fond des âges des campagnes où l'instruction n'existait pas.



La gravité de la superstition



 


est qu'elle provoque, par des attentions exacerbées, des contraintes constantes


selon le degré des "croyances" ...

Personnellement, je  ne passe sous une échelle qu'en constatant qu'aucun ouvrier ne travaille dessus...

  


Que dire de  notre vendredi 13  ? 

- qui, selon les gens et les besoins,  porte la poisse pour certains et apporte le gros lot à d’autres ! 
Belles  ambivalence , et elles ne sont pas rares.


Pensons aux araignées, du matin chagrin et du soir espoir… si la pauvre araignée doit vous "mordre" elle le fera quand cela lui conviendra !

Sans parler de certains jours de la semaine... 
Un vous dira "le mardi je ne fais rien, il me porte la poisse"...
 un autre dira " moi c'est le jeudi "... etc . 

C'est déjà se mettre en condition psychique , (et vibratoire) même si par inadvertance, des tracas se sont constitués (et accumulés) ce jour là, qui soit disant porte la poisse. 
Comme l'attention s'est focalisée sur un jour précis, les autres jours sont moins pris en considération !

Mais alors, que faites vous de la relation de cause à effet ? 




Tous les rituels journaliers sont une entrave à votre réelle liberté. 

La vie est celle que vous vous créez , AVEC  la manière dont vous êtes capable de la gérer !

Personne n'est responsable, ni père, ni mère, ni frère, ni soeur, ni professeurs, ni ...etc, tout n'est que conséquences de vos (nos) actes.




Les sources de la superstition


On a souvent dit que la superstition était fille de la peur. 

Elle est en effet souvent une manière de « conjurer le mauvais sort » ou de porter bonheur, ce qui revient au même.
Elle suppose donc l’existence de forces invisibles, la plupart du temps impersonnelles, naturelles même, qui peuvent influencer le cours des choses et celui de notre vie. 
Et ces forces peuvent être bienveillantes envers ceux qui agissent d’une certaine manière, ou dangereuses ; d’où la nécessité de se protéger. 
Il y a là, pour des gens qui ne sauraient, (bien souvent pas défendre intellectuellement leur convictions), un résidu d’une conception du monde .
Mais il y a autre chose. Ce qui nous permet d’agir sur cette réalité invisible, ce sont en général des rites, des actions, des choses qui reçoivent par conséquent un pouvoir.

Le porte-bonheur, si on y croit, a une influence, la parole que je prononce ou le geste que je fais (croiser les doigts) aussi. 
On entre là, par la très petite porte il est vrai, dans une vision magique du monde. 
Il y a des correspondance entre le visible et l’invisible et j’ai le moyen d’influencer les forces du destin. 
De là à chercher à maîtriser ces forces pour mon intérêt ou celui des autres (magie blanche), voire pour le mal (magie noire), il n’y a qu’un pas. 
On pourrait dire que la magie n’est que le développement de la superstition telle que nous l’avons décrite. 
Au pire, ce monde invisible peut devenir personnel et ce sont des puissances qui seront invoquées. Je ne veux pas dire que toutes les personnes qui achètent un billet de loterie le vendredi 13 sont adeptes de messes noires, mais la logique de ces deux attitudes est du même ordre, même si l’orientation et l’ampleur de la conviction est très différente. (vu par religion) 

ici complément   ;   



Pierre d'Uruguay  ;   






  à bientôt




mardi 9 mai 2017

Qui êtes vous ? Quel est votre "chemin" de vie ?

Un chemin de vie ?


La numérologie est une aide. 

Oups il m'a été fait remarquer que je n'avais pas expliqué comment faire le calcul = mille excuses  
Calcul en numérologie :
Cela s'obtient en ajoutant tous les chiffres ensembles de notre date de naissance  ;) 
par exemple  16/03/1950  
le jour 16 =  1 + 6 = 7   le mois  + 3  l'année 1 + 9 + 5 = 15  = 1 + 5 = 6 
la somme totale est 7 + 3 + 6 = 16 = 1 + 6 =  7  
donc le chemin de vie de la personne née à la date du 16/03/1950  est le chemin 7 




Les nombres considérés sont réduits de façon à obtenir à chaque fois un nombre 
de 1 à 9 
Cependant,  11, 22 ou 33  sont, eux appelés « Maîtres-nombres ». 
(il y en a aussi d'autres... )

Ces maîtres nombres ne doivent pas être additionnés, donc réduits à leur simple expression ;
- par exemple le 11 ( 1 + 1 = 2 ), cette valeur ne peut pas être pour le 11 puisque celui-ci est un "maître nombre"




La numérologie se consacre à l’étude, à la mise en relation des nombres qui sont liés à la vie d’une personne.


Les nombres réduits de 1 à 9

Voici nos amis les nombres avec chacun leur personnalité propre, leur façon particulière d'apparaître à notre regard et de parler à notre conscience :

Le 1
Un autodidacte est un individu qui possède la capacité innée de s'instruire sans avoir recours à un professeur. Le 1 est ce touche-à-tout que l'ambition pousse à croire que tout lui est possible... même s'il manque d'expérience. Passé maître dans l'art de se valoriser, il donnera aisément dans l'esbroufe, la vantardise et la fabulation. Pourtant, il se sait vraiment capable de tout réaliser ; c'est un enfant qui sent profondément vibrer en lui son potentiel d'adulte à venir. Il agit donc comme une tête folle sans connaître ni vraiment maîtriser ses dons. Cet égocentrique narcissique ne s'intéresse qu'à ses seuls centres d'intérêt. 
Mais incapable de se fixer, il ne peut aller au fond des choses et s'abandonne même à la fainéantise. Au choix, homme universel, homme-orchestre ou homme à tout faire, il peine à construire son nid dans un monde trop spécialisé. Son habileté et son savoir-faire sont évidents d'où, une réelle facilité d'adaptation. Mais à trop vouloir prouver, ce beau parleur, volontiers menteur, jette de la poudre aux yeux et subjugue pour atteindre à tout prix ses objectifs. Un échec survient, et le voilà impuissant à mettre ses talents en pratique. À terme, il se mésestimera et s'agitera en tournant en rond.
  
Le 2
Le 2 est le complémentaire opposé du 1. Il recèle du même potentiel mais axé exclusivement sur l'irrationnel qui ne s'appréhende que de l'intérieur. Ce nombre refermé sur lui-même ne peut être perçu que subjectivement et non rationnellement. Il anime un être secret, impossible à comprendre par la raison et contre sa volonté sauf si on cherche uniquement à le ressentir. Il n'accepte de s'ouvrir que par lui-même et encore, persistera toujours le sentiment d'un mystère insondable et d'une personnalité réservée, voire méfiante.
Dissimulateur et hypocrite, diront ses ennemis. A-t-il quelque chose sur le cœur, il le gardera longtemps sans que personne ne s'en inquiète ; d'une part, parce qu'il ne sait pas s'extérioriser, d'autre part, parce qu'il n'en a pas envie. C'est un discret qui n'aime pas se mêler de ce qui ne le regarde pas, d'où une évidente inertie de caractère. Pourtant, lorsqu'il daigne faire part de son opinion, il se trompe rarement bien qu'il ne puisse justifier son avis logiquement. Très intuitif, il s'ouvre sur des dimensions qui transcendent la raison. Dans cette mesure, toutes les sciences qui ne peuvent être comprises que par le cœur, lui sont accessibles.

Le 3
L'intelligence est le produit de l'activité cérébrale. A l'évidence, certaines personnes ont un intellect plus développé que d'autres. De façon générale mais non exclusive, l'intelligence se complaît dans le domaine scientifique. Le 3 a besoin de comprendre, il a toujours la cervelle en mouvement mais cette tête bien faite ignore les pulsions du corps. Il n'a pas nécessairement d'instruction comme telle car le savoir dépend de l'environnement social et tout le monde n'a pas les moyens d'entreprendre de longues études.
Par contre, sa grande curiosité intellectuelle le pousse à tout connaître, à s'informer, bref à se cultiver. À l'extrême, il rejette ceux qui n'ont pas comme lui ce goût pour l'abstraction, au risque de passer pour un prétentieux condescendant qui écrase les autres de sa science. Le charme naturel de son regard, véritable miroir de l'esprit, s'illumine d'une aura de supériorité qui pousse l'insolence à provoquer le désir par coquetterie. Il veut vraiment se prouver qu'il fait partie du monde des cérébraux et qu'il est vraiment un type intelligent. Mais en vérité, il rejette les critères sociaux de la beauté et leur préfère ceux d'une pensée bien faite qui apprécie avec élégance toutes les nuances d'un raisonnement.

Le 4
Sans base et sans fondement, tout concept demeure dans le plan abstrait de la pensée pure, inaccessible au cerveau humain. Le nombre 4 est la forme qui permet la manifestation de l'intelligence. Doué d'un sens aigu de la réalité, le 4 préfère, comme Saint Thomas, de toucher concrètement pour voir et comprendre. Il est la fondation solide et à toute épreuve sur laquelle s'édifie une maison. Son inébranlable volonté et sa sécurisante ténacité dans la conquête des objectifs à atteindre en fait un véritable tuteur, l'échafaudage qui assure l'ascension de la flèche de la cathédrale, le soutien des faibles, le guide vers la réalisation.  La théorie, il ne connaît pas !
Ce contremaître compétent aide les apprentis à reproduire ce qu'il a appris sur le tas. Il assume toutes les responsabilités du commandement et quand il a décidé le sens d'une action, rien ne peut le faire changer de direction sauf le bon sens de la matière. Cette tête de cochon n'hésite pas à s'entêter, à enfoncer des portes ouvertes contre lesquelles d'ailleurs il se casse souvent le nez ou à se taper la tête contre les murs au risque de se détruire... à moins que son esprit buté n'impose sa tyrannique détermination pour montrer à tous qu'il est le patron.

Le 5
Peut-on construire sans connaître les règles, lois et principes moraux qui dirigeront l'action ? Osez donc la sentence du 5, cet esprit rigoureux engoncé dans le carcan rigide de valeurs établies dont il connaît bien les frontières. Heureusement, car elles sont sa sécurité : hors de ces règles point de salut mais l'inacceptable chaos ! Respectez sa vision de l'existence et ce sera un être jovial, de bon conseil et d'agréable compagnie. Il fera bon écouter ses avis exposés avec rigueur. Porté sur la philosophie, il y naviguera dans les limites qu'il s'est lui-même fixées, car sa morale toute personnelle ne recouvre évidemment pas forcément celle d'autrui.
Va pour la théorie ! Il adore. Et pour mettre son grain de sel, il est champion. Mais pour la pratique, il manque singulièrement d'expérience puisqu'il transforme les traditions ou les coutumes en lois universelles. Pour ça, quel sens moral ! Quel respect du devoir ! À toute épreuve ! Et quelles œillères ! Car opposez lui un argument nouveau qui remet en cause une démarche morale érigée en acte de foi, il développera une contre argumentation et s'enfermera dans le monde clos de son monologue. Plutôt le repli hautain de l'intégrité que la destruction de ses convictions intimes. Comme bien sûr, il a pénétré le secret du bien et du mal, il sait tout et impose sa vision avec intolérance et fanatisme. Vous avez dit... se remettre en question ?

Le 6
Comment avoir confiance en soi sans remettre en question ce qui a été imposé à l'origine ? À la puberté, la jeunesse découvre les formes nouvelles du corps et ne connaît pas encore le plaisir de l'amour physique. 
Où est donc ce mal que dénonce le 5 ? 
Le 6, au contraire garde l'innocence que l'adulte a perdue. C'est un enthousiaste, jeune, conquérant et évidemment séducteur malgré lui. Et que la vie est belle ! Il veut s'y plonger, s'y perdre... jusqu'au jour où il découvre un monde bien différent de celui qu'il avait cru inventer. La réalité est si décevante. Il s'interroge et remet en cause ses racines.
Il faut agir vite et proposer, que dis-je, exiger des changements, tout chambouler. Mais sur quelles bases ? Alors, il perd confiance. Adieu, bel idéal ! C'est que le 6 a besoin d'un cadre souple qui le sécurise et l'aide à prendre son essor mais aussi d'un abri où se réfugier en cas de difficulté. Il analyse très bien une situation dans tous ses détails mais ne peut en faire la synthèse. Il se sature d'interrogations sur tout et sur les autres, jusqu'au doute, jusqu'à la jalousie. Ainsi, il n'atteint son plein rendement que lorsqu'il trouve les réponses au pourquoi du comment... de ses questions. Sans cesse obligé de refaire ses forces, il ne vit que d'encouragements. Plutôt porté sur la parole, il s'abîmera dans une logorrhée intarissable sur la quintessence de l'esthétisme, des couleurs et des formes : « Ah ! le Beau ! »

Le 7
Chacun aspire à la maîtrise et à la réunification de l'être initial. Le 7 semble le mieux disposé à réussir selon ses propres mérites. Il ne doit rien à personne et seuls les efforts qu'il a déployés méritent considération. Redoublant d'ardeur devant les difficultés imprévues, exposé à l'inquiétude et au surmenage tant qu'il n'aura pas atteint son but, il est souvent victime du stress et de l'épuisement. Autonome, indépendant, voire individualiste, il consent à déléguer ses responsabilités à la condition que l'on ne lui demande pas de justifier son choix. Il en serait incapable.
Il limite son ambition à ce qu'il est capable de faire et en vrai progressiste ne va jamais au-delà du raisonnable. Insatiable dans sa quête, il entretient sa réussite qu'il renouvelle comme un jardin dont il dirige seuls les ouvriers. Plus théorique que pratique, il se complaît aux jeux des constructions conceptuelles. Au cours des nombreux déplacements qui jalonnent son existence, il échafaude les plans les plus fous qui le propulsent au sommet de sa carrière. Qu'importe si, chemin faisant, il provoque le coup d'état qui le mènera à la tête d'une dictature.

Le 8
Rien n'est possible en ce bas monde sans un minimum de rigueur et de discipline. Le 8 en a à revendre. La structure, l'organisation, la codification cloisonnent son cerveau logique. Certes, c'est un être sensible mais qui peut s'abstraire de ses propres états d'âme pour analyser une situation émouvante. C'est un logicien d'une froideur de marbre. Sa structure sécurisante déroute et même dérange. Un 8 qui accepte vos propositions aura pesé et projeté toutes les conséquences de son adhésion. Il vous suivra encore si, en cours de route, les événements prennent une tournure que vous n'aviez pas prévue. Un mouton de Panurge sans personnalité ? Oh ! que non, puisque dans son acceptation initiale il a pris en compte toutes les probabilités. Être à deux facettes, il s'exprime tantôt dans l'ordre conventionnel, tantôt dans le désordre logique. Ici, il sera un bureaucrate routinier abîmé dans ses habitudes tranquilles. Là, un révolté querelleur qui se complaît dans la recherche constante de l'équilibre... dans le déséquilibre, à révolutionner l'ancien état pour instituer un ordre nouveau plus calme et plus cohérent à ses yeux. Et alors, même s'il est désordre apparent, ne tirez aucune conclusion et ne touchez à rien. Vous provoqueriez le chaos du rangement.

Le 9
Appréhender inconsciemment la réalité profonde du soi provoque d'étranges situations. Dès son plus jeune âge, le 9 connaît la profondeur de la vie alors que ses condisciples nagent encore dans l'innocence de l'enfance. Quel décalage ! Incompris, rejeté seul dans son désert, il doit opérer une retraite salutaire et se replier sur soi par crainte d'un monde si éloigné de la vie intérieure. Il n'en sortira que progressivement, avec prudence et seul le temps lui permettra d'acquérir l'expérience pour s'affirmer, assez souvent vers la trentaine.
Ses anciennes connaissances s'étonneront alors d'une sagesse où transparaît le sens profond de la vie fondé sur une expérience réelle. Toute sa vie, même s'il n'affectionne pas particulièrement la solitude, il aura besoin de ces moments privilégiés de calme pour se retrouver et se resituer. Sachez lui réserver une place pour lui tout seul et il dépassera sa timidité. Le temps de réflexion est une seconde nature qui lui permet de comparer les données de l'observation et celles de sa réflexion intérieure. Philosophe né, il se plaît à côtoyer des personnes plus mûres qui lui transmettent cette assurance que la vie semble lui avoir refusée. Écrasez trop tôt cette jeune plante assoiffée d'amour et de compréhension et elle deviendra misanthrope et asociale. 
Le 9 est un être très profond, sobre et simple, mais complexe comme un ermite !



Les Maîtres-Nombres 11, 22 et 33

Composés chacun de deux chiffres identiques, ils sont au nombre de trois actuellement, (en cette fin de millénaire)  le 11, le 22 et le 33.

Ils seront peut-être plus nombreux dans quelques décennies ; mais les 44, 55, 66…devront attendre encore que l’évolution de l’être humain, de plus en plus intéractive et planétaire, soit suffisamment avancée et permette leur utilisation.

D’ailleurs, le 22 et surtout le 33, ne jouent pas encore pleinement leur rôle et que très peu d’êtres peuvent réellement intégrer leurs messages et utiliser leurs vibrations.

Un maître-nombre 11 ou 22 apparaissant dans un thème numérologique, ne sera lui analysé comme tel que s’il est épaulé par un ou plusieurs de ses semblables et que s’il y a une présence suffisantes de nombres 1, 5 et 8.

Si votre destinée s’avère telle,  voici ce qui vous attend :



Le 11

Ce nombre parle de maîtrise, d’inspiration et de force intérieure.
Il propose la mise en place d’une mission fondamentale consistant à :
transmettre richesse intérieure et ouverture spirituelle à l’aide d’enseignements universels de haute portée (comme le Neuf mais de façon amplifiée et affinée) ;
servir de relais pour certains « branchements directs », certaines communications avec le cosmos et les mondes supérieurs qui y habitent ;
aider, stimuler, orienter les autres sur le chemin de l’évolution.
Le ONZE apparaît comme un Maître-nombre au grand idéal, à la recherche de vérité profonde. Il est doté d’une force morale peu commune, d’une intelligence subtile et d’un réel magnétisme spirituel.
Esprit inventif, il reste souvent anti conventionnel et avance de façon solitaire. Disposant d’une grande énergie, il se propulse vite et loin. Ses connaissances intuitives le prédisposent à être en avance sur son temps, à ressentir avec clarté et finesse les avant-goûts du futur.
* Nombre de lumière, il possède aussi ses petites ombres et ses mises en garde : 
un registre émotionnel qu’il lui faut réguler avec sérénité et recul ;
une nervosité à canaliser afin de tenir sa barre avec plus de calme et de confiance intérieure ;
un itinéraire à étudier. Le « complexe d’Icare » sommeille ;
un travail sur l’ego. Ne pas jouer le UN contre le UN, les deux chiffres du 11. Une clarification des motivations et des élans personnels est à effectuer pour éviter l’installation d’un certain complexe de supériorité entraînant directivité, autoritarisme et manipulation.
Enfin comme c’est le cas pour le Neuf, le Onze peut se méfier de certaines chimères aux attraits puissants et éviter de les enfourcher trop vite…Les excès du Onze prennent parfois la forme d’une tendance sournoise à perdre le sens des réalités.

Le 22

Ce maître nombre se présente comme un inventeur passionné, un visionnaire à la sensibilité très grande et un organisateur-constructeur de génie.
Son domaine : les projets ambitieux et les réalisations de grande envergure. Il adore les chantiers à grande échelle, il met toute son énergie au service de leur réussite. Cela donne de très bons résultats quand ces objectifs ne sont pas uniquement personnels, lorsque ces batailles, ces défis sont universels et spirituels.
Il est fait pour voir et prévoir grand, pour mener à bien d’importants travaux, de conception nouvelle ou futuriste.
Son intelligence supérieure, enrichie par des idéaux élevés, est au service de la collectivité la plus large. Au sein de celle-ci, il joue souvent un rôle de « leader éclairé ». 
* Son énergie peu commune lui permet d’utiliser puissamment ses dons multiples. Prêt aux engagements les plus importants, nécessitant courage, résistance et stratégie, il n’hésite pas à se surpasser.
Nombre du dépassement et des hauts sommets, il présente (comme les autres Maîtres-nombres) un revers de médaille à la hauteur des ambitions affichées…
- Les risques avec ce puissant 22 sont donc :  
la perte d’équilibre psychologique lorsque l’embarcation se laisse emporter par les courants contradictoires, au sein de la tempête intérieure non canalisée ;
la mauvaise gestion des émotions.
C’est son point faible. Il se retrouve souvent malmené sous les feux contraires de ses tensions affectives, de ses conflits relationnels ;
la surtension, le survoltage, provenant d’une énergie physique sur-concentrée et mal répartie, mal distribuée au sein de ce fonctionnement de haut niveau.
 Ainsi, sans supervisions efficace, sans guide intérieur puissant, cet invincible vaisseau se dirige tout droit vers le trou noir, vers la dépression la plus profonde.
Son pire ennemi, ne s’approvisionne-t-il pas …en lui-même. 
Attention, donc, au parasite intérieur ! il est d’autant plus dangereux, qu’il est parfois, allègrement nié ou ignoré. 
Attention, aussi à la folie des grandeurs qui peut surprendre l’intelligence la plus vive…au moment où elle s’y attend le moins.

Le 33

Ce Maître-nombre ne concerne que très peu d’êtres humains, du moins dans sa version complète…
En numérologie, (hélas) il est généralement réduit au nombre SIX.
* Pour les êtres exceptionnels qui confirment la règle, on peut dire ceci :
33 : le nombre du Guide 
Celui qui possède, alimente et fait fructifier un super-canal laissant le passage à des énergies de très haut niveau vibratoire, véhiculant des connaissances fondamentales et proposant des reliances spirituelles  fécondes, des échanges puissants avec les mondes supérieurs, est un exemple type d’un être utilisant réellement le 33.
* 33 : le Leader tous domaines
Signe d’une personnalité hors du commun, ce Maître-nombre parle de capacités d’amour, de dialogue et d’échanges très purs et très clairs.
Des mises en garde ? Très peu de conseils à donner à un être utilisant ce registre élevé. 
Mais on peut supposer que si les énergies ne sont pas utilisées dans le sens de l’évolution et du bien collectif, certains changements décisifs sont à craindre.






Trouvé ici
http://lanumerologie.e-monsite.com/pages/les-nombres/les-nombres-reduits-de-1-a-9.html

http://lanumerologie.e-monsite.com/pages/les-nombres/les-maitres-nombres-11-22-et-33.html


   A bientôt