lundi 25 juin 2018

L’argent colloïdal, qu’est-ce que c’est ? + cataracte




Face aux problèmes grandissants d’antibiorésistance, l’argent colloïdal et ses vertus antibactériennes connues depuis des siècles retrouvent aujourd’hui leurs lettres de noblesse. Mais savez-vous comment il est obtenu ?

Solution liquide incolore et inodore composée d’eau ultra-pure et d’ions d’argent porteurs d’une charge électrique positive, l’argent colloïdal est un antibiotique naturel capable de s’attaquer à la plupart des bactéries, virus et autres parasites, sans aucun effet secondaire. Comment les labos obtiennent-ils ce produit miracle ?

L’argent colloïdal : comment l’obtenir ?

« Solution composée de particules d’argent dans de l’eau » selon l’INCI, l’argent colloïdal, oligo-élément 100 % naturel et assimilable, est largement reconnu pour ses propriétés désinfectantes, antimicrobiennes et antibiotiques.

(Danysis ; il est aussi possible de la boire en la tenant en bouche 1 minute, elle passe en perlingual, prendre la quantité d'une cuillère à soupe - pas en métal , matin, midi, soir, le goût est évidemment légèrement métallique. Comme les granions à laisser aussi sous la langue - Cuivre/Or/Argent vendus par Big Pharma, mais si peu dosés ...)

Les différentes façons d’obtenir de l’argent colloïdal

Les particules colloïdales doivent être suffisamment fines pour ne pas s’agglutiner (phénomène de précipitation) entre elles. Il existe trois méthodes différentes pour fabriquer l’argent colloïdal :

· Par broyage mécanique : courante au début du XXe siècle, cette méthode n’est plus utilisée car elle produisait de trop grosses particules.

· Par précipitation chimique : mise en œuvre pour remédier au problème de la taille des particules obtenue par broyage mécanique, cette méthode n’est également plus utilisée car sa composition à base d’un réducteur sous forme d’acide mélangé à un sel d’argent (en général du nitrate d’argent), est toxique pour l’organisme (risque d’intoxication au métal, brûlures, ulcères, teinte de la peau…).

· Par électrolyse, aussi appelée méthode « électro-colloïdale » : une tension continue basse de faible intensités envoyée à travers des électrodes d’argent pures plongées dans de l’eau ultra-pure (99.99 %, même si 99.9 % semble aussi acceptable) permet de dissoudre les ions d’argent et de les charger en électricité positive. Il s’agit de la méthode la plus simple et efficace pour obtenir de l’argent colloïdal.


Bon à savoir : il n’existe pas de label bio pour l’argent colloïdal car l’eau ne peut pas être certifiée.

La concentration de l’argent colloïdal

Le taux de particules d’argent dans la solution est très important pour une bonne assimilation, car plus les particules sont petites, plus la solution sera efficace, pour une quantité d’argent équivalente : la concentration est indiquée en PPM (Partie Par Million), et indique le nombre de portions de soluté dissoutes dans 1 million de parties de solution. Plus simplement, 1 PPM représente 1 milligramme d’argent contenu dans 1 litre d’eau.

* · Argent colloïdal à 5 PPM (5 parties d'(ions) d’argent pour un million de parties d’eau) : concentration minimum locale nécessaire pour neutraliser la plupart des agents pathogènes, mais trop faiblement dosée pour agir.

* · Argent colloïdal à 10 PPM (10 parties d'(ions) d’argent pour un million de parties d’eau) : concentration idéale en usage externe pour une bonne pénétration au niveau de la peau, résout les problèmes auriculaires (bourdonnements, otites, douleur ou gonflement des oreilles, tympans endommagés…), oculaires (cataracte, glaucome, rougeur, vision floue…), vaginaux.

* · Argent colloïdal à 15 PPM (15 parties d'(ions) d’argent pour un million de parties d’eau) : en usage interne, c’est un antimicrobien puissant qui élimine plus de 650 espèces de microbes, virus, bactéries, parasites, moisissures, champignons et mycoplasmes, dont certains en moins d’une minute.

Au-delà de ces concentrations, l’argent colloïdal perd son efficacité.

*** Attention aux imitations

En effet, comme l’argent colloïdal fabriqué par électrolyse est long à obtenir, certains fabricants utilisent des procédés obsolètes (comme ceux décrits plus haut) afin d’augmenter leur production et de profiter financièrement des consommateurs. Gare aux imitations !

Pour une solution d’argent colloïdal de qualité optimale, n’achetez que des produits conditionnés dans des flacons en verre


De plus, on retrouve parfois sous l’appellation argent colloïdal une simple eau distillée combinée à des substances (huiles essentielles, eaux florales, épices comme le curcuma ou encore conservateurs tels que l’acide citrique ou le sorbate de potassium…). Ces solutions peuvent contenir des sels d’argent nocifs pour la santé et non assimilables, que l’organisme pourrait stocker à ses dépens.

Le vrai argent colloïdal est peu disponible sur le marché en raison de sa fabrication complexe dont le coût est élevé.

Quelques uns des multiples avantages de l’argent colloïdal en usage externe (prévention et cure)

· En application directe : soigne les plaies, l’eczéma, les brûlures, l’acné, les mycoses…

· En pansement : guérit les verrues, les champignons sur les ongles…

· En vaporisation : soulage le nez congestionné, les sinus douloureux et la gorge irritée.

· En inhalation : apaise les problèmes pulmonaires.

· En gargarisme : pour soigner les maladies de la bouche (aphtes gingivite infectée, parodontites…) et les inflammations de la cavité buccale.

· En goutte ou bain : contre les conjonctivites, les otites.

(Danysis ; je l'utilise aussi , quand "irritations" vaginales ... ne pas attendre et consultez un gynécologue ! )

Depuis le 1er janvier 2010, la réglementation européenne proscrit l’usage de l’argent colloïdal par voie interne, bien qu’il soit couramment utilisé dans d’autres pays comme les États-Unis, le Canada ou l’Australie… Merci Big Pharma !

L’argent colloïdal commercialisé en France (et dans le reste de l’Europe) l’est donc en tant que produit cosmétique et non comme complément alimentaire.

Comme pour les humains, on peut aussi utiliser l’argent colloïdal sur les animaux et les plantes, afin de combattre les attaques de bactéries, de virus et de champignons. 

Conseils d’utilisation

1· conserver dans un contenant en verre (et surtout pas en plastique) à l’abri de la lumière et à température ambiante

2· ne pas diluer le produit

3· ne pas utiliser de métal (oubliez les cuillères en inox)

4· espacer la prise du produit avec des médicaments (1h) et des compléments alimentaires (20 minutes)

5· se conserve deux ans non-ouvert et un an une fois ouvert

********************
Rédigé par Séverine Bascot, le 12 Apr 2018, à 17 h 30 min

Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

ICI  

https://www.consoglobe.com/argent-colloidal-fabrication-cg

********************

Mon histoire de cataracte ! 



Je bois actuellement , mes 3 cuillères d'argent colloïdal par jour. Comme indiqué précédemment. 
Les interventions étant prévues sur la cataracte, aux 2 yeux, (en 3 semaines) j'ai commencé une semaine avant mes entrées à l'hôpital de Monaco pour booster mes défenses immunitaires.


J'ai fait de TRÈS graves allergies à tous les produits pour l'intervention et les collyres en soins post-opératoire. 
Le 1er œil opéré (7/6/2018) a encore des séquelles, ce jour 25/6.
Le 2 ème opéré (21/6) va bien , il cicatrise rapidement, très rapidement

Ce qui m'a SAUVÉE des graves problèmes eu par les 3 traitements différents en 2 semaines...( + 2 déplacements en urgence ...) c'est que je me suis souvenue de ce produit miracle que j'avais...
(J'ai stoppé tout ce qui m'avait été prescrit à chaque fois, aux premières gouttes,   remplacé par l'Argent Colloïdal , hélas pas fait immédiatement) - que je continue, d’instiller dans les 2 yeux, 4 fois  environ, par jour,  2 gouttes + collyre simple (et pas cher ! ) Chribro-Cadron , "vieux" produit encore maintenu en pharmacie !!!

- * - EVIDEMMENT pour la 2ème intervention, rien ne m'a été mis dans l'œil (gauche) sauf l'anesthésique, et pas de la xylocaïne et dérivés , aucun gel, que du sérum physiologique. 

La Chirurgienne et mon ophtalmologue ne connaissaient pas l'Argent Colloïdal...dont elles savent maintenant les propriétés, prouvées sur mes yeux ! 

Au constat du résultat, elles m'ont demandé de continuer, d'autant que la cicatrisation est très rapide...+ qu'avec les collyres prescrits !!! 

Comme de plus en plus de médicaments et collyres sont "toxiques" où inflammatoires, je partage cet article afin d'aider au mieux tous et surtout les hyper-sensibles !

Lien de l'opération de la cataracte 
https://www.youtube.com/watch?v=I7XWLZ8BKtE


 A bientôt 











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire